La province de Namur, au coeur de votre quotidien
"Cerfontaine: six villages, six marches"

Statut : achevé

Type de projet : reportage photographique, exposition et livre

Thème du projet : patrimoine immatériel – marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse

Contextes liés au projet : partenariat phase 1 et assistance technique

Cerfontaine se targue d'être la seule commune à compter autant de marches que de villages, un patrimoine que la province a contribué à valoriser dans le cadre du partenariatde la phase 1.Comment ? Par la constitution d’une compagnie de l'entité et d’un reportage photographique thématique.La nouvelle compagnie est composée d’un peloton de chacune des marches existantes. Elle a défilé pour la première fois dans les rues de Cerfontaine, le 15 août 2012, dans le cadre de la Marche Saint-Lambert.

Le reportage photographique réalisé pour l’exposition itinérante « Cerfontaine. 6 villages. 6 marches » a croiséle regard d’un photographe journalistique, Daniel Fouss,et d’un photographie spécialisé dans le patrimoine culturel, Guy Focant. Leur travail a été exposé en grand format lors des différentes marches de l’entité en 2012. Il nous montre ces marches depuis leur  préparation jusqu’à leur déroulement.

En 2014, ce reportage photographique a conduit, avec le soutien de la Province, à la sortie de presse d’un ouvrage où les clichés photographiques ont été enrichis des textes de Patrick Lemaire, journaliste à L’Avenir.

Note historique:

Les 6 marches de Cerfontaine :

  • la marche Saint-Lambert à Cerfontaine (15 août)
  •  la marche  Saint-Vaast à Daussois (dimanche de la Trinité et dimanche du Saint-Sacrement),  dont la 200e a eu lieu en 2014 -
  •  la marche Saint-André à Soumoy (deuxième dimanche qui suit le 15 août)
  • la marche  Saint-Martin à Senzeilles (dernier dimanche de septembre)
  • la Marche Sainte-Anne à Silenrieux (dimanche qui suit le 26 juillet),  chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles
  • la marche Saint-Pierre à Villers-deux-Églises (dimanche qui suit le 29 juin), chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Partagez :
Facebook
Twitter