La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Anhée: Exposition et publication "Paysages de mémoire"

Statut : achevé (2017)

Type de projet : exposition et publication sur le patrimoine paysager d’Anhée

Thème du projet : patrimoine paysager

Contexte lié au projet : partenariat phases 1 et 2

C’est de notoriété publique, la Province de Namur est particulièrement riche en paysages à l’image du nombre élevé de zones agro-géographiques qui la composent : des plateaux hesbignons aux hauts plateaux de l’Ardenne en passant par le Condroz, la Haute-Meuse, ou la Fagne Famenne pour n’en citer que quelques-unes. Diversité des paysages, reflets de diverses manières de vivre un terroir ; diversité des paysages, reflets de mutations historiques ; diversité des paysages en constante évolution… C’est précisément face aux changements rapides que connaissent les paysages depuis une cinquantaine d’années qu’a émergé une prise de conscience de leur valeur.

Le paysage est de plus en plus souvent considéré comme un patrimoine commun, contribuant à la qualité de vie et à l’attractivité d’une région, notamment pour ses touristes. C’est dans ce contexte qu’est née la Convention Européenne des paysages adoptée à Florence en 2000 et ratifiée par la Région wallonne en 2001, premier traité international à reconnaître l’importance des paysages. Protéger, gérer et aménager les paysages mais d’abord les connaître et les faire connaître, sensibiliser et associer les populations, voilà quelques objectifs prioritaires de cette convention européenne, à laquelle sont conviés tous les pouvoirs locaux.

L’initiative de la Commune d’Anhée a donc été accueillie avec joie dans le cadre du partenariat Province-Commune. Depuis 2011, la Commune, notamment avec Françoise Windeshausen, en sa qualité d’éco-conseillère, appuyée par Philippe Lavandy, photographe,  Dimitri Belayew, professeur de géographie,  ainsi que Claude Carly, un collectionneur passionné de cartes postales anciennes, ont œuvré à la réalisation d’une magnifique exposition sur les paysages d’Anhée. Non pas uniquement les paysages « pittoresques » relevant de l’esthétique des XVIIIème et XIXème siècles (ces paysages qui ont tant charmé les touristes d’hier) mais aussi tout particulièrement les paysages « ordinaires », ceux du quotidien… parfois fort perturbés aujourd’hui.

Et, en avril 2013, l’exposition fut une véritable découverte pour beaucoup d’habitants : un regard rétrospectif éclairant le temps présent, donnant des clefs de lecture, dégageant des tendances évolutives. De quoi penser l’avenir avec plus de profondeur dans l’espace et dans le temps.

C’est aussi le but poursuivi par cette enrichissante publication en 2017, suite logique de l’exposition, bien qu’il s’agisse d’un travail à part entière mené depuis deux ans avec énergie. Exposition et publication ne sont donc ni tout à fait les mêmes, ni totalement différentes, mais toutes deux révèlent Anhée sous d’autres lumières et se complètent.

Note historique:

Le tour d’horizon d’Anhée révèle une palette paysagère d’une richesse remarquable. Elle est à mettre au crédit de la grande diversité du territoire communal et notamment des contrastes tranchés entre les vallées et les plateaux. Mais si les éléments naturels sont les données de départs, c’est avant tout leurs usages et leur évolution millénaire qui conditionnent la morphologie des paysages du territoire. Chaque génération a apporté sa touche à la construction du territoire tel que nous le percevons aujourd’hui mais sans remettre en cause l’ossature initiale mise en œuvre par les  premières communautés paysannes au 8e -9e s. Un tour d’horizon à découvrir dans la publication.

L’ouvrage est vendu 20 € dans les lieux suivants d’Anhée  

  • Maison communale, place communale, 6
  • Syndicat d’Initiative – rue de la Molignée, 8
  • Bibliothèque de Denée, place F. de Montpellier, 1
  • Bibliothèque d’Anhée, place communale, 14
Partagez :
Facebook
Twitter